• Episode 1

     

    Je croise Violette en allant à la salle de bains.

    Elle a semble-t-il oublié la date du jour. Elle se contente de me lancer un bonjour grognon comme elle le fait depuis qu'elle est entrée dans la période critique qu'est l'adolescence. Sa silhouette fine et élancée se dirige vers la cuisine. Elle n'a pas eu le droit à un petit déjeuner au lit et semble plus préoccupée par cela que par me gratifier d'un sourire matinal.

    Ma fille est juste parfaite ! Si elle a oublié de me souhaiter un bon anniversaire c'est que pour elle rien n'a changé et que mon âge lui importe peu. A moins que cela soit de la pure indifférence ou pire que pour elle je suis déjà vieille depuis bien longtemps.

    Cette idée ne me réconforte pas plus que cela en définitive et c'est sans entrain que j'entre dans ce qui sera mon refuge pour les 30 minutes qui me restent avant d'affronter le reste de ma journée.

    Le reflet de mon visage dans le miroir n'est pas dès plus agréable ce matin, de larges cernes témoins de ma nuit agitée me sourient de leurs lèvres bleuâtres qu'il va falloir dissimuler sous un maquillage subtil. Ma main dessine leurs contours avec l'improbable conviction qu'il suffit de cette caresse pour les effacer. Je laisse échapper un long soupir avant de croiser mon propre regard.

    Alors ma grande, ça te fait quoi d'avoir 40 piges ?

    Double soupir, haussement des épaules, moue dubitative...

    Ok, elle est où la conasse ? Cette ride supplémentaire, celle qui s'est pointée à minuit et 1 minutes pour bien appuyer là où cela fait mal ?

    Je fronce les sourcils et me rapproche du miroir en mode zoom sur la planète tronche en biais...

    Rien, pas une de plus...Alors quoi ? Qu'est ce qui te fiche ce putain de bourdon aussi gros qu'un Boeing 747 ?

    Je soulève mon vieux tee-shirt sans forme et regarde mon corps qui lui en arbore fièrement quelques unes.

    Ouais ok, je ne rentre plus dans mon 38 depuis l'année dernière. Enfin si, mais le surplus à tendance à ne pas vouloir y rester, du coup je déborde légèrement comme une casserole de lait qui commence à bouillir, mais bon ce n'est pas nouveau .

    Je passe au versant nord celui que l'on ne regarde jamais mais que la plupart aiment à lorgner.

    Pas trop mal en fait ces 3 kilos en plus, mon cul n'a jamais été aussi appétissant ! Bref, je ne suis pas THE BOMB mais je suis pas trop mal non plus...Alors qu'est ce qui ne va pas ?

    Des coups retentissent à la porte et je lâche mon tee-shirt comme si j'avais été prise en flagrant délit de je ne sais quel méfait.

    -Chérie je dépose Violette au lycée. A ce soir et fais toi belle je t'emmène au restaurant !

    -Ok à ce soir !

    Fais toi belle ! Comme si je ne l'étais pas naturellement...Je suis ridicule, bien sur que Phil me trouve belle ce n'est qu'une expression comme une autre mais aujourd'hui elle prend une autre dimension et cela m'énerve au plus au point.

    Rendez-vous sur Hellocoton !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :