• Episode 2

    Avant la date fatidique du point de non retour, j'avais décidé de ne pas aller travailler, histoire de me baigner avec délectation dans une atmosphère propice à la sérénité et à la paix. Si seulement j'avais pu prévoir que le quadra-blues allait m'attraper au vol, j'aurais probablement évité de me retrouver toute seule.

    Seul avantage au tableau c'est que mes proches ne le savaient pas et que les coups de fils pour me souhaiter un bon anniversaire ne débuteraient pas avant le début de la soirée. Les moins proches se contenterait de me mettre un petit message sur facebook que je ne regarderai qu'une fois la pilule enfin avalée.

    Bref, me voila enfin prête pour mon premier rendez vous de la journée dans un SPA proche de chez moi, où la moindre papouille te coûte un bras mais où tu es censée sortir de là dans un état de zénittude total.

    Ouais ben va falloir me papouiller grave parce que c'est pas gagné !

    J'attrape mon sac et parcours les quelques centaines de mètres qui me séparent de cet havre de paix à 150 euros la séance. Lorsque j'arrive j'ai l'impression déjà que cela va mieux, le lieu est idyllique, teinté d'une atmosphère propice à la béatitude, jusqu'à ce que la demoiselle qui m'accueille;

    Putain elle doit avoir 22 ans toute mouillée,

    regarde la fiche de renseignements remplie par téléphone.

    - Mais c'est votre anniversaire !!! Bon anniversaire alors !!!

    - Oui, merci

    - Vous aviez choisi un rituel bien être, mais puisque c'est votre anniversaire l'on va vous offrir un soin coup d'éclat visage de 20 minutes. Vous allez voir il est Extraaaaordinaire pour les peaux matures !

    Bon sang mais elle va se taire la merdeuse ou je lui fais manger la bougie parfumée qui se consume sur sa banque d'accueil ?

    Elle me tend un peignoir et ne semble pas avoir l'intention de s'arrêter en si bon chemin

    - 40 ans tout juste ! C'est génial non ? Hihi vous pourriez être ma mère c'est..

    Ok c'est pas dans la bouche que je vais te la carrer ta bougie !!! Grrr

    - Je dois aller où maintenant ?

    Ma question et le ton aimable qui va avec, lui indiquent certainement qu'il ne faut pas trop me titiller la dessus parce qu'elle arrête sa phrase avant de reprendre d'un air beaucoup plus détaché et professionnel.

    - Les vestiaires sont au fond à droite, votre soin débute dans 20 minutes vous avez le temps de profiter de notre jacuzzi en attendant.

    Je ramasse mon paquetage et sans demander mon reste je prend la direction qu'elle m'a indiqué.

    Il va falloir quand même que je prenne tout ça avec un peu plus de recul, je ne peux quand même pas allumer tout ceux qui vont me souhaiter mon anniversaire.

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire
  •  

    Je croise Violette en allant à la salle de bains.

    Elle a semble-t-il oublié la date du jour. Elle se contente de me lancer un bonjour grognon comme elle le fait depuis qu'elle est entrée dans la période critique qu'est l'adolescence. Sa silhouette fine et élancée se dirige vers la cuisine. Elle n'a pas eu le droit à un petit déjeuner au lit et semble plus préoccupée par cela que par me gratifier d'un sourire matinal.

    Ma fille est juste parfaite ! Si elle a oublié de me souhaiter un bon anniversaire c'est que pour elle rien n'a changé et que mon âge lui importe peu. A moins que cela soit de la pure indifférence ou pire que pour elle je suis déjà vieille depuis bien longtemps.

    Cette idée ne me réconforte pas plus que cela en définitive et c'est sans entrain que j'entre dans ce qui sera mon refuge pour les 30 minutes qui me restent avant d'affronter le reste de ma journée.

    Le reflet de mon visage dans le miroir n'est pas dès plus agréable ce matin, de larges cernes témoins de ma nuit agitée me sourient de leurs lèvres bleuâtres qu'il va falloir dissimuler sous un maquillage subtil. Ma main dessine leurs contours avec l'improbable conviction qu'il suffit de cette caresse pour les effacer. Je laisse échapper un long soupir avant de croiser mon propre regard.

    Alors ma grande, ça te fait quoi d'avoir 40 piges ?

    Double soupir, haussement des épaules, moue dubitative...

    Ok, elle est où la conasse ? Cette ride supplémentaire, celle qui s'est pointée à minuit et 1 minutes pour bien appuyer là où cela fait mal ?

    Je fronce les sourcils et me rapproche du miroir en mode zoom sur la planète tronche en biais...

    Rien, pas une de plus...Alors quoi ? Qu'est ce qui te fiche ce putain de bourdon aussi gros qu'un Boeing 747 ?

    Je soulève mon vieux tee-shirt sans forme et regarde mon corps qui lui en arbore fièrement quelques unes.

    Ouais ok, je ne rentre plus dans mon 38 depuis l'année dernière. Enfin si, mais le surplus à tendance à ne pas vouloir y rester, du coup je déborde légèrement comme une casserole de lait qui commence à bouillir, mais bon ce n'est pas nouveau .

    Je passe au versant nord celui que l'on ne regarde jamais mais que la plupart aiment à lorgner.

    Pas trop mal en fait ces 3 kilos en plus, mon cul n'a jamais été aussi appétissant ! Bref, je ne suis pas THE BOMB mais je suis pas trop mal non plus...Alors qu'est ce qui ne va pas ?

    Des coups retentissent à la porte et je lâche mon tee-shirt comme si j'avais été prise en flagrant délit de je ne sais quel méfait.

    -Chérie je dépose Violette au lycée. A ce soir et fais toi belle je t'emmène au restaurant !

    -Ok à ce soir !

    Fais toi belle ! Comme si je ne l'étais pas naturellement...Je suis ridicule, bien sur que Phil me trouve belle ce n'est qu'une expression comme une autre mais aujourd'hui elle prend une autre dimension et cela m'énerve au plus au point.

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire
  • Prologue

     

    40...Ce chiffre trotte dans ma tête depuis quelques instants et je n'ai pas encore l'impression qu'il signifie grand chose et pourtant..

    Ce matin en me réveillant il est encore plus présent, plus palpable, il va falloir tout simplement que je m'y habitue puisque c'est aujourd'hui mon anniversaire.

    Les bruits étouffés de ma petite famille déjà sur le front me rappellent à la réalité. Il va falloir que je les affrontent, eux et leurs sourires enjoués à la perspective de me voir prendre cette putain d'année de plus qui me fait basculer du côté obscur de la force....Celui de la quarantaine et des complexes soit disant assumés.

    Je tourne et me retourne dans mes draps.

    Et si je ne me levais pas ? Et si je restais au fond de mon lit à comater pour retarder l'échéance ? Je ferme les yeux et lâche un soupir : Je sais que c'est ridicule, mais je n'ai pas envie...je n'ai pas envie d'avoir 40 ans.

    La porte s'ouvre lentement et je vois Phil passer la tête le sourire en première ligne, plateau aux poings et gentillesse en bandoulière.

    - "Bon anniversaire, mon cœur"

    Voilà c'est lâché ! Il n'aura pas fallu plus de 15 minutes après mon réveil pour que cette putain de phrase à la con soit balancée...Grr je sens que cette journée va être un véritable supplice.

    J'essaye de lui répondre mais le seul son que j'arrive à émettre avant de replonger sous mes draps ressemble à une réplique de Chewbacca.

    Phil s'assoie sur le lit et y dépose ce que j'imagine être un plateau pour mon petit déjeuner.

    J'ai horreur des petits déjeuner au lit...Qui aime réellement ça ? L'intention est adorable certes, mais franchement, se retrouver pliée en quatre pour porter une tartine à ses lèvres en jonglant pour ne pas mettre de miettes sur son matelas ou pire renverser son bol sur soi est loin d'être une partie de plaisir.

    Je baisse les draps et concède une partie de mon visage froissée au regard de mon homme qui lui a l'air frais comme un gardon que l'on vient de sortir de l'eau.

    -Ohhh merci mon amour !!

    Quelle faux cul de première je fais sans déconner...Tu sais où je te le foutrais bien ton plateau et ton "bon anniversaire mon cœur" ? J'ai pas envie d'avoir 40 ans, j'ai pas envie qu'on me le rappelle toute la journée et bon sang j'ai pas envie de faire celle qui l'assume !

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires